Vous avez envie de vous lancer en 2019.

Vous avez envie de créer enfin le site web que vous souhaitiez depuis bien longtemps.

Ce projet personnel, c'était votre résolution pour 2016, 2017 et 2018.

Mais pour l'année qui vient, vous êtes fermement résolu à mettre un terme à ce projet qui trotte depuis bien trop longtemps dans votre tête.

Vous avez fait une excellente recherche sur Internet et vous avez pu glaner des ressources, des articles, des guides, des tutoriels à Google, Youtube et autres sites qui vous montrent comment monter votre site en quelques minutes à Wordpress.

Ces ressources sont bien expliquées, bien détaillées et même bien illustrées. Vous avez déjà en tête tout ce qu'il vous faut pour monter un site web.

Mais j'ai bien peur que cela ne serve à rien du tout.

Et je peux même vous affirmer avec assurance que votre blog ne fera pas long feu.

Vous vous posez sûrement la question de savoir qui est ce bougre pour oser prédire un sort funeste à votre joujou personnel mais avant d'aller vite en conclusion, donnez moi quelques minutes de votre temps pour m'expliquer.

0. Le piège des guides "gratuits" de création de blogs

Quel est le piège des "soi-disant" guides de création de sites web sur Internet ?

Le piège est évident. Il réside dans le modèle économique qu'emploient ceux qui rédigent ces guides.

Bien que le guide soit gratuit, il insiste sur un hébergeur que vous devez choisir pour créer votre blog.

Ce que les concepteurs de ces ressources ne vous disent pas, c'est que leur insistance à vous recommander tel hébergeur masque des intérêts sonnants et trébuchants.

A chaque vente d'une formule d'hébergement qui passerai par un lien sur leur site, ils toucheront une commission.

Prenons un exemple comme BlueHost qui est abondamment recommandé par plusieurs web entrepreneurs. En réalité, c'est la commission alléchante de 65 US dollars pour chaque recommandation concluante qui est visée...

Même l'hébergeur de mon précédent site web personnel dpetga, Siteground, a un programme de rémunération très alléchant...

Je n'ai aucun problème avec la recommandation, ni avec Wordpress. La recommandation est une source de revenu bien établie sur Internet. De même, Wordpress est un système de gestion de contenus qui n'a plus rien à prouver.  

Seulement, sachez qu'on vous présente la création d'un site web à travers l'achat d'un abonnement à un hébergeur pas pour votre intérêt, mais pour l'intérêt de celui qui le présente.

Si vous suivez uniquement ces conseils, alors il y a de fortes chances que votre blog devienne rapidement un blog "fantôme" en 2019.

Un mois après la création du blog, deux ou trois mois après, l'engouement et l'excitation vont retomber et vous allez être submergé par la nécessité de publier continuellement, la quête de visiteurs pour votre blog et d'autres charges liées à l'administration d'un blog que ces guides "gratuits" ne vous présenteront jamais. A quoi bon puisque l'objectif a été atteint. Vous avez déjà souscrit et l'hébergeur leur reversera leur part.

Je vous ai donné les statistiques lors de la présentation de la stratégie des blogueurs professionnels.

Près de 70% des blogueurs ne gagnent même pas un euro de leur blog en une année !

60% abandonnent leur blog après avoir tout donné pour le créer... et près de 70% se plaignent de l'absence de visites sur leur blog. Donc aucun visiteur ne pointe le nez...

J'ai conçu AMPLI+ pour les nombreux proentrepreneurs débutants qui m'ont écrit parce qu'ils voulaient juste créer un blog, avoir une présence en ligne, afin de partager leurs idées et construire une communauté sur la durée. Et pourquoi pas gagner un peu d'argent pour amortir les charges d'entretien du site web.

Cette formation, au format court et léger, vous présente non seulement tout ce que vous avez besoin pour créer un blog mais aussi tout pour gérer l'après création du blog qui est la phase la plus critique.

Mais laissons de côté la publicité.

Je vous présente donc le canevas à suivre pour ne pas créer un blog fantôme en 2019.

1. Le choix d’un thème

Quand on veut créer un blog, on se demande bien souvent quels sont les thèmes à aborder…

Pour une bonne majorité, c’est la passion qui guide le choix du thème et l’effort consenti tout au long de la publication des articles est de communier autour de cette passion.

Néanmoins, il y a des blogueurs professionnels qui n’envisagent pas les choses de la même façon et souhaitent plutôt bloguer sur un thème où une demande non comblée ou mal comblée est établie.

Dans ce cas, ce n’est pas une passion “personnelle” mais la passion de servir ceux et celles qui sont dans le besoin, avec en ligne de mire des espèces sonnantes et trébuchantes.

Par exemple, vous pouvez observer que des gens recherchent sans le trouver des informations sur comment nourrir un chat, le laver,… et vous appuyez dessus pour créer un blog sur les animaux domestiques. Grâce à la satisfaction de ce besoin d’information, le blogueur professionnel pourra capitaliser ce succès pour proposer des produits d’information (guides, annuaires, livres, conseils…) à un marché réceptif : C’est le meilleur moyen de monétiser rapidement et efficacement un blog.

Néanmoins, contre vents et marées, il y a toujours des thèmes porteurs depuis les débuts du blogging et même du web comme le gain d’argent, la gestion du temps, les relations, le marketing, le développement personnel, la santé, …etc. Ce sont des thèmes généralistes.

Après, vous pouvez vous concentrer sur une niche (et c'est ce que je vous recommande), comme la santé des femmes enceintes, la santé des seniors, ou la santé des nourrissons…etc. C’est une stratégie qui est payante dans le trop plein d’informations disponibles actuellement.

Il faut juste avoir en tête que ceux qui visitent votre blog ont une attente et vous ne devez pas manquer ces opportunités pour prendre un pas sur la concurrence qui est bien féroce sur le web.

Une fois le sujet arrêté pour votre blog, vous devez effectivement créer le blog.

2. La création du blog

Pour créer un blog, il vous faut techniquement :

  • un nom de domaine :  plus simple, c’est l’adresse web de votre blog ou site web, comme pour ce site web proentrepreneur.pro
  • un hébergeur qui, comme son nom l’indique, va héberger tous les fichiers générés par vos publications et assurera la disponibilité de votre site 24h/24h tout au long de l’année.

D’habitude, tous les hébergeurs proposent une formule d’abonnement avec noms de domaine gratuits. Les formules d’abonnement sont assez proches que ce soit pour les prix ou les options.

Créer techniquement un blog ne vous prend même pas cinq (5) minutes.

Pour la formation AMPLI+, j'ai fait le choix de Squarespace.

Si je devais faire un seul choix pour un hébergeur Wordpress, je l'aurais fait pour SiteGround puisque c'était l’hébergeur de mon précédent site web personnel dpetga.

Mais ce choix n'est pas adapté pour ma cible, les proentrepreneurs comme moi qui n'ont pas le temps.

Lorsque vous êtes employé le jour et web entrepreneur la nuit, il vous faut une plateforme qui vous permette de vous concentrer sur l'essentiel, sans plonger les mains dans le cambouis technique : c'est le principale avantage de Squarespace.

Vous avez la possibilité de tester Squarespace pendant 14 jours et vous faire une idée, et surtout apprécier le choix de cette plateforme pour la formation AMPLI+. Si vous voulez plus de détails sur le choix de cette plateforme, consultez la publication "Pourquoi j'ai retenu Squarespace pour la formation Ampli+".

Pour le test, il vous suffit juste de cliquer sur le bouton "Commencer votre essai gratuit" à la page d'accueil...

Ensuite, Squarespace vous propose de faire le choix de votre thème graphique, de votre template, qui sera l'identité visuelle de votre blog.

Ces thèmes sont organisés en catégories et en fonction du thème choisi, une catégorie peut bien vous intéresser.

Supposons que je fasse dans la photographie...

Il y a bien une catégorie "Photographie" et je m'empresse de cliquer dessus.

Je choisis donc le thème graphique "Marta"...

Et voilà la page qui s'affichera à la suite...

A la suite, vous cliquez sur "Début" et vous avez la première mouture...

Ainsi, vous pouvez adapter le blog à votre convenance, faire les modifications nécessaires.

Je rappelle que vous pouvez décider de changer de thème. Ce n'est pas un choix irréversible.

Vous avez déjà créé votre blog. Tout simple à Squarespace mais il vous reste à faire les premiers réglages pour le rendre pleinement opérationnel pour les visiteurs.

3. Les premiers réglages du blog

Quels sont les premiers points à toucher pour le blog ?

Très simple, il s'agit juste de :

  • Choisir le nom de domaine du blog
  • Créer les pages essentielles
  • Faire votre première publication

Nom de domaine

Pour le nom du domaine, vous ne pouvez pas faire le choix d'un nom au hasard. Il y a des blogueurs qui prennent comme nom de domaine leur nom propre.

Si notre photographe s'appelle Jean Vincent, son premier choix peut porter sur jeanvincent.fr s'il est en France.

Il y a d'autres qui ajoute le thème du blog à la suite, comme jeanvincentphoto.fr

Mais aujourd'hui, il y a déjà des extensions appropriées pour les métiers et notre ami peut ajouter un nom de domaine jeanvincent.photo

Il n'y a pas de règles universelles pour le choix du nom de domaine.

Il y a certains qui optent pour l'intégration du thème de leur blog dans le nom de domaine. Par exemple, si Vincent est spécialisé dans les photos de mariage, il peut choisir un nom de domaine comme mariagedereve.photo

Il faut juste que le nom de domaine ait un lien avec l'identité que vous souhaitez projeter dans la tête des visiteurs que vous ciblez, ceux qui peuvent être intéressés par ce que vous faites.

Il est clair que si vous avez déjà un nom dans le milieu, vous pouvez sans souci juste mettre votre nom complet comme nom de domaine, un peu comme le font les stars, artistes, athlètes et autres.

Comme vous l'avez vu, le nom de domaine s'achète, il n'est pas gratuit.

Mais à Squarespace, si vous faites un abonnement d'un an, vous avez gratuitement un nom de domaine...

Si vous voulez avoir un nom de domaine, il suffit juste de cliquer à "Paramètres" et de choisir "Noms de domaine"...

Après le nom de domaine, il y a les pages essentielles à créer.

Créer les pages essentielles

Un site web est tout simplement un ensemble de pages web inter-reliées.

Ce sont des liens hypertexte qui rassemblent ces pages. C'est pour cela que pour passer d'une page à l'autre, vous cliquez justement sur des liens.

Lorsque vous débutez, il vous faut créer un certain nombre de pages, des pages essentielles.

Après, vous pouvez en ajouter d'autres mais pour un début, il vous faut les pages suivantes :

  • La page "A Propos"
  • La page "Contact"
  • La page "Services"
  • La page "Blog"

La page "A Propos" vous permet de présenter le blog ainsi que la mission et/ou l'objectif de ce blog. De QUOI parlera ce blog, POURQUOI vous l'avez créé ? A QUI s'adresse t-il ?

La page "Contact" est faite pour vous présenter, vous le promoteur du blog, ainsi que vos contacts (email et téléphone si vous voulez).

La page "Services" permet de présenter votre activité. Si notre ami Vincent est photographe spécialisée dans les mariages, c'est l'occasion pour lui de présenter ses activités et pourquoi pas y ajouter des références, des témoignages de vos précédents clients.

La page "Blog" est faite pour présenter vos publications les plus récentes.

Je dois rappeler et insister que ce n'est pas obligé que vous ayez exactement les quatre (4) pages que je viens de lister.

Vous pouvez avoir plus comme vous pouvez avoir moins.

L'important est de se mettre dans la tête d'une personne qui visite votre site la première fois... A quoi bien peut penser cette personne instinctivement et la réponse à cette question doit se traduire par une page.

Par exemple, une personne qui se connecte la première fois à une page peut se demander sur quel site il est tombé et là, vous avez la page "A Propos".

Certains blogueurs changent la dénomination "A Propos" et opte pour "NOUVEAU SUR CE SITE ? Cliquez ICI" ou "NOUVEAU SUR CE SITE ? Commencez ICI"...

Il n y a pas de formule universelle et prenez juste le temps de cogiter là dessus. Vous pouvez aussi faire une recherche à Google pour voir comment d'autres blogueurs qui abordent votre thème (il y'en a toujours) organisent leurs pages.

Créer une page à Squarespace est très facile.

  1. Dans le Menu Principal, cliquez sur Pages.
  2. Dans la section Pages, cliquez sur une icône +.
  1. Saisissez un titre de page. Vous pourrez le modifier plus tard.
  2. Après, il y a des modèles que vous propose Squarespace. Supposons que c'est une page de contact. Il y a un modèle pour.

Une fois le modèle choisi, vous pouvez commencer l'édition, ajouter, modifier ou supprimer des éléments dans le modèle.

Voilà pour les pages. Abordons maintenant le dernier point essentiel dans les premiers réglages du blog qui est de faire votre première publication.

Faire votre première publication

Et oui. Une fois créé vos pages essentielles, il faut passer à votre première publication.

Si vous avez lu ma série sur la stratégie des blogueurs professionnels ou souscrit à ma formation AMPLI+, vous savez certainement que je recommande à tous ceux qui créent leur blog, leur propre site internet de disposer d'au moins dix (10) publications à l'avance avant le lancement du blog.

Cela vous permet de souffler et surtout, ces publications servent de tampon pour les événements imprévus. Si vous avez de la pression au boulot ou un enfant malade, le blog peut tourner et vous pouvez respecter votre calendrier de publication sans souci.

Lorsque vous faites une semaine, deux semaines, un mois sans publier, il y a de fortes chances que votre blog devienne un blog "fantôme".

Personnellement, j'ai un calendrier de trois (3) publications par semaine et je m'arrange toujours à avoir six (6) publications "dormantes"... Ce qui me donne une marge de deux semaines.

Mais vous, pour un début, c'est mieux d'opter pour dix (10) puisque vous n'avez pas encore bien rôdé votre processus de publication. Avec le temps, il va vous falloir moins de temps pour produire un excellent contenu et vous pouvez en ce moment vous permettre de vous limiter à moins.

A Squarespace, pour faire votre première publication, vous devez d'abord avoir une page blog et nous avons vu dans la section précédente comment en créer un...

Lorsque vous êtes dans la page "Blog", vous devez cliquer sur le "+" pour vous lancer dans l'écriture de votre première publication...

Et l'interface d'écriture est tellement ergonomique... Rien à redire.

A la fin de l'écriture de votre premier article, lorsque vous allez cliquer sur "Enregistrer et Publier", il sera disponible et visible pour toute personne qui visitera votre site web.

Faire votre première publication ne pose pas de problème. Vous êtes content que votre blog est opérationnel mais allez-vous tenir un mois, deux mois, six mois ou un an ?

4. Ecrire & Produire du contenu pour le blog DANS LA DURÉE

Si vous avez un emploi et que vous bloguez à vos heures libres, il vaut mieux réfléchir à votre fréquence de publication.

Il est mieux de commencer par publier un article par semaine et en fonction de l’expérience, bien roder le processus et monter en puissance… Néanmoins, plusieurs stratégies existent pour tenir dans la durée :

  • Faites une “réserve” d’articles à publier dans votre blog : Il est toujours important de disposer d’un “stock” d’articles à publier. C’est un solide matelas de sécurité que vous pourriez mobiliser lors d’imprévus heureux ou malheureux qui peuvent vous accabler.
  • Prendre une semaine sabbatique chaque mois : Si vous avez défini par exemple une cadence d’un article par jour, vous pouvez vous en tenir à cette cadence pendant 3 semaines et prendre une semaine de congé pour souffler… Pendant cette semaine, aucun article ne sera publié et là, vous pouvez prendre ce temps pour réfléchir ou mieux mûrir vos idées pour le blog.
  • Mettre en place un système de veille : La plupart des blogs donne comme conseil pour écrire un article de commencer par faire une recherche mais ce n’est souvent pas le cas la plupart du temps. Pour écrire des articles longs, détaillés et précis, on peut faire des recherches à l’académique en croisant de multiples sources. Mais on peut aussi contourner ce fastidieux travail en suivant régulièrement un ensemble de sources et faire des annotations quotidiennes. C’est important si vous avez un boulot et que vous effectuez du blogging à vos heures perdues. Pour arriver à faire de la veille, vous aurez besoin des outils comme Feedly pour faire votre base de données de sites web à surveiller, Pocket pour sauvegarder les pages web que vous trouvez intéressant, pour une lecture plus tard. Et pour finir Liner pour annoter les pages lues, avec enregistrement de vos annotations. D’autres outils existent comme Evernote  ou OneNote qui remplissent toutes ces fonctions.

Vous pouvez aussi proposer  d’autres formes du contenu déjà publié (faire une version vidéo d'un article publié) ou encore publier des contenus variés.

Ce qui est encore PLUS IMPORTANT pour tenir dans la durée est de maîtriser la stratégie des blogueurs professionnels.

5. Le Secret des Blogueurs Professionnels

Je l'ai martelé lors de l'introduction de la série sur la stratégie des blogueurs professionnels.

La différence entre les blogueurs professionnels et les blogueurs amateurs se trouve dans le fait que les premiers conçoivent leur succès à travers cinq (5) étapes :

  1. L’acquisition : il s’agit ici d’attirer les visiteurs du blog à travers les différents canaux d’accès au web, à l’exemple des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.
  2. L’activation : ici, il s’agit de frapper l’esprit du visiteur dès sa première visite du blog, de créer une excellente expérience utilisateur.
  3. La rétention : ici, il s’agit de faire revenir le visiteur sur le blog, qu’il le visite plusieurs fois.
  4. La référence : ici, il s’agit d’établir de l’autorité sur le visiteur, afin qu’il fasse de la recommandation de votre blog sur un domaine donné, qu’il reconnaisse en vous une source fiable et experte dans ce domaine.
  5. Le revenu : à cette dernière étape, il s’agit de définir une stratégie de monétisation du comportement du visiteur.

C’est à travers ces différentes étapes que les blogueurs professionnels actuels obtiennent des revenus conséquents. Ils n’ont pas besoin d’un trafic élevé.

Ils se contentent de produire des contenus de qualité pour le blog, auxquels ils peuvent adjoindre quelques produits d’information payants, ou des modules de formation pour ceux qui veulent approfondir les thèmes traités dans le blog. Cette stratégie n’est pas nouvelle.

Elle est utilisée abondamment par toutes les startups de la Silicon Valley  et elle a été modélisée par David McClure. C’est pour cela que la stratégie de toutes ces startups est d’élargir leur base d’utilisateurs, ensuite mettre en place des outils pour les retenir ou fidéliser et enfin monétiser cette base. Google  l’a fait, Facebook le fait, Twitter le fait, de même que Dropbox… Pourquoi pas vous ?

Pour que votre blog soit connu (acquisition), il faut :

  • optimiser votre blog pour les moteurs de recherche,
  • optimiser votre blog pour les réseaux sociaux,
  • optimiser votre blog pour le mobile,

Ce sont les premiers canaux par lesquels vous pouvez avoir des visiteurs. Conséquemment, vous ne pouvez pas ignorer Google et les réseaux sociaux pour votre blog. Par exemple, vous devez intégrer les boutons de partage dans votre blog pour permettre à un visiteur qui a apprécié l'un de vos contenus de le partager avec sa communauté dans n'importe quel réseau social. Squarespace le fait très bien.

  • Lire la partie « Acquisition » de la stratégie des blogueurs professionnels pour avoir les détails sur l’optimisation.

Pour que le premier visite accroche sur votre blog (activation), il faut avant tout fixer les bases de la présentation des contenus du blog qui se résument à :

  • l’architecture du site : ici, c’est la façon dont les contenus sont organisés (pages, articles, catégories, étiquettes,..etc).
  • la présentation visuelle du site : une couleur très vive qui envahit le site a vite fait de décourager vos visiteurs. La typographie, la police et la taille de la police choisies ont un impact sur l’expérience de lecture du visiteur.
  • l’interaction du site avec le visiteur : il faut toujours penser votre site comme une espace de communication. Un espace « Commentaires » doit figurer sur le blog, ainsi qu’une espace « Contact » au cas où un visiteur souhaiterait vous contacter.

Le premier levier de la phase d'activation est la navigation. Comment vous organisez la navigation du site ?

  • Lire la partie « Activation » de la stratégie des blogueurs professionnels pour plus de détails.

Une fois le visiteur accroché par votre blog, il faudra le retenir (rétention). C’est du contenu que recherchent les visiteurs de votre blog : en qualité et en quantité.

Ce sont des contenus en qualité et en quantité qui retiendront les visiteurs de votre blog et leur donneront envie de revenir. Ce sont ces contenus qui vont permettre à de simples visiteurs de devenir des lecteurs assidus de votre blog.

Pour un blogueur professionnel, effectuer un travail sur la quantité du contenu de son blog nécessite :

  • de suivre une cadence régulière de publication : un calendrier de publication apparaît le plus souvent indispensable.
  • de mettre en place un système de veille,
  • de savoir reproposer un article publié.

Pour la qualité, il faudra :

  • produire différents types de contenus : du texte, des podcasts, interview, revues, eBook, vidéos, newsletter…
  • illustrer vos articles avec des images pour les rendre plus vivants,
  • produire des titres plus accrocheurs,
  • savoir construire des liens internes.

C'est ici que la majorité des blogueurs pèchent car tenir sur le temps long est tout sauf facile. Vous n'avez qu'à visiter de nombreux blogs et voir la date de leur dernière publication. Vous allez comprendre pourquoi je parle de "blog fantôme".

  • Lire la partie « Retention » de la stratégie des blogueurs professionnels pour plus de détails.

Une fois le visiteur retenu, il faut que ce blog soit une référence, une autorité pour le thème du blog (référence).

Si votre blog parle de skis, il faudra que vos lecteurs vous identifient comme une source sûre et fiable pour ce thème : ils peuvent citer votre blog et vos articles sans paraître ridicules.

C’est un travail de longue haleine qui peut prendre des mois voire des années et on ne l’obtient que par la qualité constante de contenus publiés.

Vous observez facilement votre percée en termes de référence et d’autorité par l’augmentation de liens externes dirigés vers votre blog ou articles de votre blog et le partage dans les réseaux sociaux : vos articles sont de plus en plus cités et recommandés.

Observer un tel phénomène invite un blogueur professionnel à ne pas adopter un comportement passif. Il faut passer à l’offensive et agir afin de pérenniser sa position : n’oubliez surtout pas que rien n’est acquis. Des blogueurs célèbres ont vu leur audience tarir comme neige au soleil car ils croyaient tout acquis.

Comment passer à l’offensive ? L’offensive se fait par :

  • La mise en place d’une lettre d’information, ou newsletter, hebdomadaire ou mensuelle qu’on enverra directement dans les boites mail de nos abonnés lecteurs,
  • La mise en place un flux RSS afin que les lecteurs qui disposent d’un lecteur de flux RSS puissent effectuer une veille sur votre blog,
  • Enfin, pour tenir compte du rôle actuel des réseaux sociaux, suivre et commenter l’activité des réseaux sociaux liée aux articles les plus populaires ou les plus partagés.

Ici, vous passez à une autre phase. Vous n'avez plus rien à prouver. Tout le processus de publication est rôdé et l'organisation parfaite. Généralement, après une année de publication constante, on sait déjà mieux s'organiser et on ne bute plus sur les contenus à publier, ni sur l'attente de visiteurs intéressés.

  • Lire la partie « Référence » de la stratégie des blogueurs professionnels pour plus de détails.

Une fois acquis le statut d’expert, vous pouvez monétiser votre blog en publiant entre autres des livres, des formations vidéos, des guides, manuels, tutoriels et autres contre espèces sonnantes et trébuchantes (le revenu).

Mais attention : Vendre est difficile, c’est une activité très difficile. Il s’agit de persuader un individu qu’il bénéficiera d’un plus, d’une valeur ajoutée en acquérant votre produit. Vous présentez les bénéfices à retirer de votre produit avant qu’il ne soit consommé : vous lui faites une promesse.

Prenez ceci et après cela, vous ne serez plus comme avant...” est le message martelé mais le visiteur actuel est bombardé sans cesse de pareils messages de la part d’autres produits concurrents. Et il faut suffisamment d’arguments pour le convaincre de casser sa tirelire pour votre produit.

Evidemment que le secret du blogueur qui s’enrichit est, en plus d’appliquer les 4 précédentes étapes, de proposer des produits à ses lecteurs ou visiteurs. Ainsi, un blogueur professionnel se demande quels produits vendre ? Le premier produit adopté par la majorité des blogueurs est un eBook, un livre numérique à un tarif très abordable (moins de 10 euros, de préférence dans les 3 euros). Après, vous pouvez évoluer vers un cours de formation...

Une fois ayant arrêté quel produit vendre, il va falloir monter une page de vente. C’est sur cette page que vous allez présenter votre produit et ses bénéfices, essayez de convaincre un visiteur ou lecteur de la valeur ajoutée de votre produit. Ensuite, il vous faudra faire la promotion de votre produit.

En arrière-plan de cette démarche, il faudra penser aux moyens de paiement de votre produit disponibles dans votre blog : c’est un sujet sensible depuis les détournements de cartes sur le web. Un faux pas sur ce point et vous avez des freins importants à la vente de votre produit.

Il faut aussi penser l’optimisation de votre taux de conversion : ici, vous améliorez votre site pour booster les ventes.

  • Lire la partie « Revenu » de la stratégie des blogueurs professionnels pour plus de détails.

Voilà pour les différentes étapes pour professionnaliser votre blog mais ce n'est pas au tout début que vous allez le faire.

J'ai juste ajouté cette partie pour vous édifier mais pour un début, vous n'avez pas besoin d'aller aussi loin.

Résumons tout dans une check-list.

QUEL CHECK-LIST POUR CRÉER VOTRE BLOG ?

Comme je l'ai dit, créer un blog est très facile. C'est toujours l'après création qui pose des problèmes.

Ce que je vous conseille, pour créer votre blog, après tout ce que nous avons vu est  :

  1. d'aller sur le site de Squarespace et créer votre compte d'essai pour les 14 jours gratuits,
  2. de choisir un thème graphique,
  3. de choisir un nom de domaine,
  4. de créer les pages essentielles du blog,
  5. de faire votre première publication,
  6. de définir et respecter un calendrier de publication (le nombre de publications par semaine).

C'est TOUT POUR UN DÉBUT.

Si on vous présente une liste de tâches longue comme le bras, c'est le meilleur moyen pour vous décourager.

L'optimisation, la professionnalisation du blog vient toujours APRES la création et les premières publications, jamais AVANT.

L'important est de COMMENCER, de faire le premier pas.

POUR CONCLURE

Il y aura toujours une raison pour attendre.

Le bon moment pour se lancer.

Les moyens adéquats pour s’y mettre.

La méthode révolutionnaire pour agir.

Si vous pensez comme moi que tout ne s’apprend pas une seule fois, en une seule fois, alors il est temps de vous lancer cette année dans la création d’un blog.

Je dois dire  que je ne recommande que ce que j’ai testé ou utilisé.

Commencez avec la check-list que j'ai présenté plus haut et une fois que vous avez tout finalisé, arrêté le calendrier de publication et surtout vous disposez d'au moins dix (10) articles en attente de publication, allez lire la série sur la stratégie des blogueurs professionnels pour vous faire une idée sur la professionnalisation de votre blog.

Cette série comporte :

  1. la stratégie des blogueurs professionnels : l'acquisition,
  2. la stratégie des blogueurs professionnels : l'activation,
  3. la stratégie des blogueurs professionnels : la rétention,
  4. la stratégie des blogueurs professionnels : la référence,
  5. la stratégie des blogueurs professionnels : le revenu.

N'oubliez pas qu'avec AMPLI+, vous lancez votre propre site Web professionnel en une semaine (sans compétences techniques !).

A NOTER :  nous avons aussi une palette de guides pour vous accompagner dans la mise en place de votre business en ligne :

  1. TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE, le livre fondateur de ce mouvement qui vous montre TOUT pour vous lancer,
  2. REVENU+, la version "cours vidéo" du livre,
  3. KAJABI+, pour tous ceux qui ont déjà un produit et souhaite juste avoir une solution technique pour vendre,
  4. BOUTIQUE+ pour ceux qui veulent lancer une boutique en ligne,
  5. SHOPIFY+ pour ceux qui exercent déjà un commerce physique et veulent ajouter un site web comme canal de vente,
  6. AMPLI+ si vous voulez juste partager vos idées, lancer un mouvement, une révolution ou assurer une présence en ligne,
  7. PODCAST+ pour ceux qui sont plus à l'aise devant le micro.

Si vous voulez vous même mettre en place votre site web, il y a des ressources gratuites que vous pouvez utiliser pour cela :

Si par contre, vous voulez tenter l'aventure, entreprendre sur le web sans passer par KAJABI ou PODIA, je vous conseille de lire :

Comme je le répète à tous les proentrepreneurs, Le réel pouvoir, c'est avoir plus d'options.

N'hésitez pas à vous lancer!