There is no shortcut to gaining experience, but there is a fast way to learn from your mistakes, and that is to try to make as many of them as you can. Especially if you are just getting started, creating things in quantity is more important than creating things of quality. There is a saying in the world of Go (the east Asian board game): lose your first fifty games of Go as quickly as possible.

(Traduction) Il n’y a pas de raccourci pour acquérir de l'expérience, mais il y a un moyen rapide d'apprendre de vos erreurs, et c’est d'essayer de faire le plus grand nombre d'entre eux que vous le pouvez. Surtout, si vous venez juste de commencer, créer des choses en quantité est plus importante que créer des choses de qualité. Il y a un dicton dans le monde du Go (un jeu de société de l’Asie de l’Est) : perdez vos cinquante premiers matchs de Go le plus rapidement possible.

Max Shron, Thinking with Data, How to Turn Information into Insights, O’Reilly Media, 2014

Toutes les activités ou tâches que nous exerçons avec brio, et même certaines qui peuvent paraître naturelles comme se brosser les dents ou se laver le corps, il suffit d’observer un jeune enfant s’y prendre pour se rendre compte que la maîtrise de cette tâche là nous a fait oublier la douleur de l’apprentissage.

Si vous interrogez les mamans de ces jeunes enfants, elles vous diront que le plus difficile est d’amener leurs enfants à comprendre que se brosser les dents doit être une habitude. Une fois que l’enfant a compris, on peut maintenant l’amener avec le temps non pas à brosser ses dents, mais à bien les brosser. Et c’est à force de les brosser qu’il les brossera bien.

Toute chose dans laquelle vous voulez acquérir une compétence ou une maîtrise, contentez-vous de vous exercer régulièrement sans tenir compte de l’excellence. A force de pratiquer, les voies de l’excellence se dégageront naturellement.

Si vous voulez créer un blog, créer le blog. Et contentez vous de publier vos articles.

Avec le temps, vous allez améliorer les choses, que ce soit au niveau du contenu publié ou de la présentation graphique même du blog.

N'allez pas tomber sur un blog ou un site web bien monté et vous l'utilisez comme unité de mesure. NON. Au moment où vous allez penser l'atteindre, il aura encore amélioré, pas en fonction de vous, mais en fonction de ses objectifs que vous ne connaissez pas.

J'ai commencé mon aventure de blogging par Blogger, la plateforme de Google. En ce moment, je chassais les revenus Adsense. Je l'ai bien détaillé dans l'article "Quels sont mes modèles en tant que Proentrepreneur ?".

Après, j'ai évolué avec Wordpress.com en 2014 puisque l'objectif n'était plus de chasser les revenus Adsense mais d'apprendre à utiliser Wordpress qui était à la mode à l'époque (c'est toujours à la mode mais d'autres plateformes comme Ghost ou encore Squarespace occupent le terrain).

Ce blog, https://bloggeurpro.wordpress.com, est toujours disponible. Mais fin 2015, je constate qu'il m'est impossible d'intégrer les extensions Wordpress qui permettent de transformer Wordpress en boutique en ligne, pour vendre mon premier livre qui était déjà disponible.

Conséquemment, je m'oriente vers un hébergeur pour mettre en place mon tout premier site personnel, dpetga, qui sera disponible fin 2016.

Après cela, je décide d'orienter fortement mon activité de blogging fin Octobre 2018 en transférant mon blog à Ghost, une plateforme plus professionnelle...

Et en créant un espace spécial pour tous mes produits à PODIA... Et le résultat a été le site proentrepreneur.podia.com

Tout cela ne s'est pas fait du jour au lendemain.

Il a fallu d'abord une habitude.

Plus vous répétez, plus vous savez filtrer.

Dans l'immensité des ressources disponibles aujourd'hui, si vous ne pratiquez pas, vous allez croire que toutes les ressources se valent. Pourtant, c'est faux.

Je suis souvent amusé en voyant plusieurs personnes qui veulent entreprendre sur le web chercher la solution miracle, l'outil miracle. Elles recherchent à longueur de journée le classement des meilleurs outils, des meilleurs applications, vont à Youtube voir les tutoriels... Ce cirque leur prend des jours et des jours, des jours qui deviennent des semaines, des mois et des années...

Il leur aurait suffi juste d'acheter mon livre "TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE", de s'asseoir et de lire ces 200 pages en UN MOIS, à raison de 50 pages par semaine, ou encore 10 pages chaque jour. UN MOIS SEULEMENT. Et consacrer un autre MOIS à la PRATIQUE pour entreprendre sur le web.

NON ! C'est trop long.

REVENU+, la version vidéo du livre vous offre toutes les armes pour être indépendant financièrement à moindre coût, ceci en TROIS MOIS.

NON ! C'est trop long.

Si je produisais un livre avec le titre "GAGNEZ 100 000 euros en moins de 24h en créant votre blog"...

Moins de 24h ? Je ne mettrais pas long pour appâter des centaines de clients.

Si vous croyez que je tire un peu dans l’exagération, allez lire cet article de Peter Norvig qui était surpris, au moment où il écrivait l'article en question, que les librairies soient pleins de livres qui avaient justement pour titres "Teach Yourself Java in 24 Hours" ou une variation de ce titre avec d'autres langages de programmation. Expert reconnu, s'il a pris la peine d'écrire pour dénoncer cela, c'est parce que c'était justement des succès de librairie.

N'entrez pas dans ce jeu.

Si vous voulez apprendre le yoga comme moi je le fais avec Daily Yoga, ne cherchez pas à plier vos jambes aussi bas comme l'instructrice le premier jour. Faîtes juste le geste et soyez sur votre tapis chaque jour, chaque matin.

L’important est d’habituer le corps, l’esprit à une nouvelle activité. Et c’est ça qui est le plus important. Après, le reste vient naturellement.