Nous avons dit dans le précédent guide complet de Google Ads qu'en tant que proentrepreneur, lorsque vous terminez votre livre, votre cours et mettez en place votre site web, vous êtes soulagé d'avoir fait le plus difficile.

Mais LE PLUS DUR, C’EST L’APRES CRÉATION DU SITE

Pour être moins abstrait comme d'habitude, prenons le cas de notre ami Vincent. Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous connaissez déjà notre ami commun.

Vincent travaille dans une agence événementielle et s’occupe principalement de l’organisation des mariages depuis vingt (20) ans. Vincent organise de jolis mariages dans tout Paris pour le compte de l’agence. Il est bien connu de là et peut être même plus loin.

Mais une fois qu’il crée son site web et met en vente son guide d’organisation de mariages et son cours, n’importe quelle personne située à n’importe quel endroit du monde peut accéder ce site web, ce guide, ce cours…

Une personne située au Québec, à Toulouse ou Nice, au Luxembourg, à Tokyo et même à Washington peut donc accéder au site web de Vincent, et donc à son guide et son cours.

L’objectif de Vincent est clair : avoir plus d’acheteurs pour son guide et son cours….

De prime abord, Vincent se dit que s’il a des visiteurs, forcément ils verront son livre, son cours.

Une question se pose…Lorsque vous créez votre site web, il n’y a que vous qui connaissez l’adresse…

Si Vincent crée son site web avec un nom de domaine mariagedereves.fr, il est le seul à connaitre cette adresse… Bon, soyons gentil. Lui, ses proches, ses collègues et d’autres personnes qui l’ont appris par le bouche à oreille…

Où Vincent va-t-il trouver des visiteurs pour son site web ?

En réalité, il ne peut pas aller distribuer des tracts dans la rue pour annoncer l’ouverture de son site web sur le thème du mariage, il ne peut pas faire de pubs à la télé, insérer des encarts publicitaires dans les journaux…etc.

Le seul moyen pour Vincent est d’espérer qu’une personne fasse :

  • Une recherche sur le thème du mariage et accède à son site web…
  • Qu’une page de son site web ou une publication soit partagée dans les réseaux sociaux pour étendre la diffusion auprès de nombreuses personnes,

Sachez que sur Internet, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux sont les principaux viviers d’acquisition de visiteurs.

Où est Facebook Ads dans tout cela ? Après tout, c'est un guide sur Facebook Ads mais si vous n'avez pas de bonnes bases, vous n'allez pas saisir la différence entre les options publicitaires que vous offre Facebook. Il faut comprendre la place de Facebook dans votre échiquier en tant que proentrepreneur.

Justement, Facebook vous offre la possibilité d'avoir des visiteurs pour votre site web.

Dans le jargon des proentrepreneurs, on dit que Facebook vous permet de drainer du trafic vers votre site web… c’est-à-dire attirer des visiteurs vers votre site web…

LE TRAFIC PAR FACEBOOK

Facebook est un réseau social qui comptait début 2018 plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs

Il est clair que dans le secteur très concurrentiel de réseaux sociaux, Facebook domine sans partage

Quand vous ajoutez à cela Instagram et WhatApps acquises par Facebook, vous comprenez que cette domination sans partage est appelée à durer, d’autant plus que les perspectives sont bonnes en terme de croissance d’utilisateurs de réseaux sociaux

Et la marge de progression est assez grande compte tenu du taux de pénétration de réseaux sociaux inégalement répartie entre les pays

VersionOne dans son guide "Understanding Social Platforms” rappelle que les réseaux sociaux peuvent être catégorisés suivant les critères suivants :

  • la nature du contenu : le contenu est-il privé ou public ?
  • le mode de diffusion : le contenu est-il partagé un-à-un ou un-à-plusieurs ?
  • les connexions : Les relations sont-elles asymétriques,  où une personne suit une autre sans avoir l'intention de construire une relation? Ou les connexions nécessitent une participation des deux côtés (par exemple Ajouter un Ami, Connecter) ?
  • la nature des relations : Est-ce que la relation sous-jacente entre les participants est une relation personnelle, une connexion à un intérêt partagé, ou une connexion avec le monde entier?

C'est ce dernier point qui a permis à Facebook de mettre K.O. la concurrence. Rappelez vous que lorsque Facebook naît, il y a une pléthore de réseaux sociaux qui existent comme hi5, MySpace et même Viadeo!

Le slogan de la page d’accueil de Facebook est :

« Avec Facebook, partagez et restez en contact avec votre entourage. »

De mon point de vue et c’est mieux de le préciser, l’activité principale de Facebook est le partage, le partage avec votre entourage. Seulement, la définition du mot « entourage » par les ingénieurs de Facebook n’est pas toujours ce qui vous vient à l’esprit lorsque ce mot est prononcé.

Vous pensez sûrement à votre famille, vos amis d’enfance ou vos collègues ? Effectivement, Facebook prend cela en compte mais l’élargit. Dès que nous partageons un intérêt pour un même artiste, une même série, une suggestion est faite pour rejoindre un groupe pour tous ceux qui partagent cet intérêt.

Cela a été une idée géniale pour Facebook : la possibilité de créer des « Fan » Page pour un groupe, une célébrité, ou une entreprise, et pourquoi pas une cause.

Avec cela, on comprend que la vision réductrice du réseau social où on ne voyait que des personnes connectées (et interagissant entre elles) se trouve aussi dans la notion d’entourage.

Facebook élargit ce concept et à partir de là, on peut comprendre que votre entourage peut être :

  • Votre famille,
  • Vos amis d’enfance (le même quartier ou la même ville, la même école),
  • Vos collègues ou tous ceux avec qui vous avez à un moment partagé le même employeur,
  • Les personnes rencontrées dans un lycée, un collège ou une université,
  • Les personnes avec qui vous partagez la même cause, la même opinion politique, le même artiste, la même marque, la même équipe sportive, (…etc).

Vous vous imaginez que la liste est longue mais comment procède Facebook pour vous mettre en contact avec cet entourage ?

Par le renseignement de votre profil.

Pour arriver à un renseignement complet, Facebook a défini plus de 12 sections qu’on vous vous propose de remplir au moment de votre inscription et même après, pour compléter ou actualiser votre profil.

Ces sections sont entre autres : A Propos, Amis, Photos, Emissions de télévision, Films, Musique, Livres, Sports, Lieux, Groupes, Evènements, Mentions J’aime.

Je vais détailler quelques sections par des schémas afin que vous vous fassiez une idée de la conception que Facebook donne au réseau social.

A partir de là, vous allez comprendre pourquoi Facebook tire 95% de ses revenus de la publicité...

Avec un détail aussi poussé, il est aisé pour les annonceurs de définir un marché cible et ainsi être rassuré quand à l’efficacité de leurs campagnes publicitaires.

N'oubliez pas que la campagne publicitaire en ligne est simple :

  • définition du marché cible,
  • conception de l'annonce,
  • budget pour la campagne publicitaire

En Bleu, on a les sections. En Orange et en Vert, on a respectivement les groupes et sous-groupes. En Violet, on a les actions.

Je schématise ces sections pour que vous ayez une idée du détail des informations pour chaque utilisateur et conséquemment des options de ciblage avancé de Facebook.

Pour la section “A Propos”, on a ceci :

Pour la section “Amis” :

Pour la section “Photos” :

Pour les sections “Emissions de télévision”, “Films”, “Musique”, “Livres”, “Sports”, on a ceci (Elles sont été regroupées dans ce schéma car ayant la même structure) :

Je préfère m’arrêter à ce niveau.

Une parenthèse pour vous signaler que ces magnifiques schémas ont été réalisés à partir de Draw : c’est un excellent outil pour concevoir des schémas. Je vous le recommande et en plus il est gratuit. Si vous voulez la liste des outils d'un proentrepreneur, CLIQUEZ ICI.

Les annonceurs cherchent un espace où ils peuvent rencontrer la population qui correspond le mieux à leur marché cible.

Ces détails au niveau du profil, c’est du beurre offert aux annonceurs qui peuvent croiser tous ces critères pour adresser au mieux leur marché cible. Mais en même temps, en tant qu’utilisateur, cela vous permet de retrouver vos amis, connaissances ou rejoindre des groupes qui partagent le même intérêt.

Comme je l'ai dit avec l'article sur Google Ads, vous avez toujours deux options pour avoir des visiteurs sur le web, pour avoir du trafic pour votre site web :

  • Une option gratuite : c’est le cas lorsque vous créez votre compte Facebook. Vous avez des demandes d'amis pour constituer votre réseau. Elle est plus laborieuse et longue.
  • Et une option payante : c’est le cas avec Facebook Ads où vous publiez des annonces sur les pages de personnes qui répondent aux critères de votre ciblage.

Prenons le cas de notre ami Vincent, s'il veut aller en "mode gratuit", il va falloir qu'il crée un compte Facebook gratuit, ou une "Fan" Page et qu'il se mette en envoyer tous azimuts des demandes d'amis. Qu'il consulte au hasard un profil quelconque pour voir si la personne est en couple ou pas, avant d'envoyer sa demande d'amis.

Qu'il fasse une recherche sur les groupes centrés sur les questions de mariage, de couples, d'amour et autres avant d'envoyer une demande d'adhésion à ces groupes. Il peut aussi créer son propre groupe. C'est gratuit à Facebook.

Avec du temps et de la patience, cette stratégie peut payer à long terme.

Si Vincent n'a pas le temps à perdre, il peut juste se payer une publicité à Google et avec les options de ciblage, il peut atteindre directement les gens qui peuvent être intéressé par ses produits.

Voyons donc ce que Facebook vous offre en terme de publicités, en terme de trafic payant.

LE TRAFIC PAYANT PAR FACEBOOK ADS

Si vous n'êtes pas patient et que vous voulez rapidement communiquer avec votre marché cible, Facebook Ads vous permet de le faire et à ce propos, vous n'avez qu'à voir la page d'accueil pour comprendre que Facebook ne prend pas les pincettes pour vous affirmer qu'elle est la meilleure solution pour vous...

Comme options de ciblage, Facebook vous permet de cibler les personnes suivant :

  • les données démographiques : Trouvez des personnes en vous basant sur des caractéristiques telles que l’âge, le sexe, la situation amoureuse, le niveau de formation, le lieu de travail, l’intitulé de poste et bien plus.
  • le lieu : Atteignez les personnes situées dans les zones géographiques où vous souhaitez faire des affaires. Vous pouvez même créer un rayon autour du magasin pour augmenter le nombre de visites.
  • les centres d'intérêt : Trouvez des personnes selon leurs goûts, comme leurs passe-temps, leurs divertissements favoris et bien plus.
  • les comportements : Atteignez les personnes en fonction de leurs comportements d’achat, de l’appareil qu’elles utilisent et de leurs autres activités.

Comme formats publicitaires, Facebook vous offre :

  • des publicités photos : vous utilisez de belles images pour passer votre message.
  • des publicités vidéos : vous racontez une histoire en image, avec également du son et du mouvement.
  • des publicités carrousel : vous affichez plusieurs images ou vidéos dans une même publicité
  • des publicités Diaporama : ici, vous créez une publicité vidéo légère que les personnes pourront regarder, quelle que soit leur vitesse de connexion
  • des publicités de collection : vous racontez une histoire avec une seule publicité qui met en valeur vos produits.
  • des publicités Messenger : vous aidez les gens à entamer des conversations avec votre entreprise.

N'oubliez pas que ces formats publicitaires ne valent rien si vous n'avez pas défini un objectif spécifique dès le départ pour votre publicité.

Lorsque vous avez défini un objectif, vous savez faire le choix entre ces différents formats.

Quel est votre objectif ?

  • Assurer la promotion de vos produits aux "bonnes" personnes ?
  • Diriger les personnes vers votre site web afin qu'elles puissent en apprendre plus ?
  • Trouver facilement des personnes qui peuvent être intéressées par vos produits ? des prospects ?
  • Créer le buzz autour de votre marque ?

L'autre point intéressant à mettre en tête avant de passer à la pratique est de savoir où Facebook va diffuser votre annonce, où Facebook va "placer" vos annonces.

Les différents endroits où vous pouvez diffuser vos publicités sont appelés des « placements ».

Facebook vous permet de diffuser vos publicités dans quatre emplacements différents :

  • Facebook,
  • Instagram,
  • Audience Network,
  • et Messenger.

Vous pouvez ainsi diffuser de la publicité sur le fil d'actualité et la colonne de droite de Facebook, que ce soit une pub vidéo, photo, carrousel, diaporama.

Vous pouvez aussi diffuser cette même publicité sur Instagram, Messenger et Audience Network. L’Audience Network est un réseau de sites et d’applications appartenant à des éditeurs avec qui Facebook a noué des partenariats et  où vous pouvez afficher vos publicités.

Les idées étant bien calées sur les options de ciblage, les formats publicitaires et les placements proposés, passons maintenant à la pratique, comment vous pouvez faire pour créer une publicité à Facebook.

COMMENT CRÉER UNE PUBLICITÉ A FACEBOOK ?

Créer une publicité à Facebook est facile.

Vous n'avez qu'à cliquer sur "Créer une publicité" à partir de la page de Facebook Ads...

Après ce clic, on se retrouve à un tableau de bord, appelé le "Gestionnaire de publicités"...

Pour créer une publicité à Facebook, vous commencez par choisir un objectif. Et à ce propos, Facebook vous en propose trois : sensibilisation, considération, conversion. Dixit Facebook :

Notoriété : il s’agit des objectifs qui suscitent un intérêt pour votre produit ou service.Considération : il s’agit des objectifs qui incitent les gens à s’intéresser à votre entreprise et à rechercher des informations la concernant.Conversions : il s’agit des objectifs qui encouragent les personnes intéressées par votre entreprise à acheter ou à utiliser votre produit ou votre service.

Prenons le cas de Vincent, qui veut du trafic pour son site web. Il porte son attention à "Considération" en choisissant "Trafic"...

La suite, ce sont des simples informations demandées, comme le nom de la campagne ou l'optimisation du budget...

La suite, c'est le pays du compte, la devise... Vincent n'a aucun problème pour remplir les cases...

La suite, c'est la page proprement dite de création de publicités... où vous avez cinq grands blocs à remplir : trafic, offre, audience, placements, budget et calendrier.

Le premier bloc, "Trafic", vous permet de choisir où vous allez générer du trafic : Site web, App ou Messenger. Vincent a un site web, donc il sélectionne "Site web"...

Le bloc "Offre" vous permet de proposer une remise, utile lorsque vous voulez encourager les gens à effectuer les achats sur votre site web... Ce bloc n'est valable que lorsque vous avez créé une "Fan" page pour votre business. Cette remise ne sera partagée qu'avec les "fans" de votre page.

Pour le moment, Vincent désactive ce bloc...

Le bloc suivant, "Audience" vous permet de choisir qui verra votre annonce, de cibler... Par exemple, si votre produit est un produit de beauté pour femmes, il est clair que dans votre ciblage, vous allez exclure les hommes.

Il y a un espace "ciblage avancé" qui vous permet d'être plus pointu dans le cadrage de votre cible...

Pour vous donner une idée du niveau de détail que Facebook vous offre en terme de ciblage...

Et même à l'intérieur de "Niveau d'éducation"...

Vous comprenez pourquoi Facebook est très prisé des annonceurs.

Si notre ami Vincent devait faire un ciblage avancé, comme son produit est un guide d'organisation des mariages, il aurait plutôt choisi "Evènements marquants", pour cibler les fiancés...

Après avoir fait le choix de vos critères de ciblage, vous devez "enregistrer" votre audience...

Vous pouvez à tout moment revenir sur cette audience et modifier encore les critères.

Le prochain bloc, c'est "Placements" et je l'ai dit plus haut, les "placements" se réfère aux emplacements de diffusion de vos annonces.

Si Vincent veut limiter ses annonces à Facebook, il devra cliquer sur "Modifier les placements"...

Le dernier bloc concerne le budget et le calendrier. Pas besoin de détailler ici puisque la balle est dans votre camp...

Après avoir validé cette partie, vous allez à une nouvelle page où vous devez créer l'annonce et ici, on a trois (03) blocs : Identité, Format et Liens.

L'identité porte sur la création d'une page Facebook pour votre site web ou business qui abritera toutes vos publicités...

Je m'attelle donc à créer rapidement une page Facebook et en cliquant là dessus, Facebook m'offre le choix d'une catégorie...

Après le choix de la catégorie, vient la fenêtre de création de la page avec quelques informations à remplir...

Ce qui est bien avec Facebook, vous créez cette page sans toutefois quitter le Gestionnaire de Publicités !

A la fin, vous voyez bien la page mentionnée dans le bloc "Identité". Cette page sera liée à vos publicités.

Le bloc suivant concerne le "Format"... qui concerne le choix de l'apparence de votre publicité...

En fonction du choix du format, il y a une fenêtre de configuration qui change.

Comme j'ai choisi "Image unique", il y a bien une fenêtre de configuration qui me permet de choisir les images qui vont apparaître dans ma pub. N'oubliez pas que Facebook vous permet de créer jusqu'à 6 publicités... Les variations sont toujours importantes car une image peut capter plus d'autres mais difficile de deviner avant...

Si j'avais plutôt choisi le format "Vidéo unique", cette fenêtre serai différente...

Vous voyez bien à votre droite les recommandations de Facebook pour la taille de l'image ou la longueur de la vidéo...

Quelque soit la fenêtre de configuration, l'objectif est de vous permettre d'importer les actifs graphiques qui constitueront votre publicité.

Pour illustrer cet article, je vais juste choisir une image...

Vous voyez bien qu'on peut ajouter plein d'autres images, jusqu'à 6. De plus, Facebook vous permet de piocher dans un stock d'images gratuites.

La suite, le bloc "Liens" se passe de tout commentaire... C'est exactement dans ce bloc que vous inscrivez le lien de la page où l'internaute se retrouvera lorsqu'il va cliquer sur votre publicité.

Il y a aussi la prévisualisation de votre publicité....

Après avoir esquissé un texte, voilà à quoi devrait ressembler ma publicité finale...

Et à la fin, il ne vous reste plus qu'à confirmer la publicité...

Pour ensuite à la fin choisir le moyen de paiement... bien évidemment puisque vous avez défini un budget...

Si j'avais plutôt cliqué à "Examen" dans la fenêtre précédente, j'aurai eu un résumé de toutes les options choisies pour ma pub, avant de procéder à la confirmation. C'est même recommandé puis-qu’entre temps, vos idées peuvent changer.

Voilà donc comment s'opère très simplement la création d'une annonce publicitaire à Facebook.

Il est vrai qu'il y a des options avancées, notamment en ce qui concerne le suivi des conversions, ou le fameux "pixel Facebook" qui vous permet de mesurer l'efficacité de votre publicité mais l'objectif de cet article était de vous permettre de monter votre première publicité à Facebook.

Nous savez donc comment créer une publicité à Facebook.

J'aimerai insister que vous ne devez pas oublier que l'objectif de tout cela est de drainer du trafic, d'avoir des visiteurs pour votre site web.

Le plus important est d'atteindre les objectifs fixés pour votre campagne publicitaire.

Si notre ami Vincent fait la publicité à Facebook et qu'à la fin, il obtient 10 000 visites mensuelles en un mois mais AUCUNE VENTE, que ce soit pour son guide d'organisation des mariages ou pour son cours, c'est exactement comme mettre de l'eau dans un panier versé. C'est de l'argent jeté par les fenêtres.

Et c'est ce qui risque de vous arriver, si vous ne prêtez pas attention à ce que j'ai abordé dans mon article "99% des WEB ENTREPRENEURS échouent à cause d'UNE SEULE CHOSE".

L’achat se fait rarement au premier contact…

Il y a toujours des questions, des doutes, des interrogations et même des inquiétudes qui empêchent un visiteur même intéressé de passer à l’achat…Et c’est tout à fait normal.

Si vous créez votre produit, il est normal qu’il doute car il ne vous connait pas.

Il est normal qu’il doute de votre produit car il ne sait pas si cela peut apporter une solution à ses problèmes. De plus, avec la fraude accrue sur Internet, vous attendez qu’il vous donne les numéros de sa carte bancaire ? Il est plus à l’aise à faire ses achats sur le site d’Amazon mais le vôtre…

Donc vos annonces à Facebook Ads ne vont pas générer au premier coup une vente. Comment contourner cela ?

LES TROIS TYPES DE TRAFIC : TRAFIC GRATUIT, TRAFIC PAYANT, TRAFIC PERSONNEL

Dans son livre "DotCom Secrets", Russell Brunson, l'un de mes mentors, précise qu'il y a trois types de trafic :

  • le trafic que vous contrôlez : c'est le trafic que vous générez par les annonces publicitaires, comme ce que nous venons de voir avec Facebook Ads. Vous définissez un budget, une audience et vous créez votre annonce. C'est le trafic payant.
  • le trafic que vous ne contrôlez pas : c'est le trafic que vous attendez passivement. Cela peut venir de Google, Facebook, Twitter ou autres. Vous n'avez aucune mise là dessus. Un utilisateur peut faire une recherche sur un thème et à force de cliquer de lien en lien, se retrouver sur votre site web. C'est le trafic gratuit.
  • le trafic qui vous appartient : ce sont les personnes intéressées soit par votre produit, soit le thème abordé dans le site web. C'est le trafic personnel.

Lorsque vous créez votre site web, vous allez recevoir des visiteurs qui ont des INTENTIONS, des OBJECTIFS divers et vous ne pouvez pas être magicien pour savoir que sur 100 visiteurs reçus, 90 ou 70 ou 40 sont intéressés par le thème du site.

COMMENT SAVOIR ? COMMENT FILTRER ?

COMMENT FILTRER LES VISITEURS POUR N’OBTENIR QUE LES VISITEURS INTÉRESSÉS ?

Il faut juste poser un PIÈGE, un APPÂT sur votre site web qui vous permettra de RÉVÉLER LES INTENTIONS du visiteur. À

Pour le cas du proentrepreneur, le MEILLEUR APPÂT est de proposer un CONTENU GRATUIT.

C’est la raison pour laquelle vous verrez dans nombre de sites de web entrepreneurs un livre gratuit, le plus souvent un document PDF, un rapport, un guide, une checklist, une vidéo de formation...etc.

L'APPÂT est proposé en échange de l’ADRESSE MAIL du visiteur.

Pourquoi demander l’adresse mail du visiteur ? Pour une raison simple : VOUS DEVEZ AVOIR UNE LISTE DE TOUS LES VISITEURS QUI ONT TÉLÉCHARGÉ VOTRE APPÂT.

Le pari est clair : SI LE VISITEUR est INTÉRESSÉ par l'APPÂT au point de DONNER son ADRESSE MAIL PERSONNELLE, alors c’est un VISITEUR INTÉRESSÉ.

Par ricochet donc, VOUS AVEZ AINSI UNE LISTE D'ADRESSES MAIL DES VISITEURS INTÉRESSÉS.

Ainsi, le but est de partir des trafics gratuit et payant, de filtrer ce trafic à partir de votre appât pour obtenir votre liste de visiteurs intéressés, votre trafic personnel.

L’adresse mail n’est qu’un canal de contact, un canal de communication avec votre trafic personnel, vos visiteurs intéressés, comme le site web était un canal pour vos visiteurs.

Si vous dépensez de l'argent à Facebook Ads et qu'à la fin, vous n'avez rien dans votre trafic personnel, vous êtes le dindon de la farce.

POUR FINIR : FACEBOOK ADS POUR VOTRE TRAFIC PERSONNEL

Je le répète : Si vous dépensez de l'argent à Facebook Ads et qu'à la fin, vous n'avez rien dans votre trafic personnel, vous êtes le dindon de la farce.

Conséquemment, lors de la création de votre annonce, le lien de destination lorsque l'internaute clique sur votre annonce doit se diriger vers une page spéciale où se trouve votre appât.

Monter une telle page ne pose pas un problème avec PODIA ou KAJABI.

Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de lire ce blog, vous pouvez consulter :

Si vous dépensez vos sous pour les annonces Facebook et qu'à la fin, vous avez une liste d'adresses mail de 2 000 personnes qui ont téléchargé votre appât, vous avez déjà un excellent retour sur investissement.

Après, vous pouvez vous employer à communiquer avec ces personnes intéressées par ce que vous faîtes pour lever leurs doutes, inquiétudes et peurs, pour enfin vendre vos produits.

C'est une règle immuable, qui ne s'applique pas seulement aux proentrepreneurs mais à toutes les entreprises : vos revenus doivent toujours être largement supérieurs aux "coûts d'acquisition" des clients.

Si votre produit coûte 50 euros et que votre marge bénéficiaire est de 5 euros, si vous dépensez 100 euros par mois pour vos annonces à Facebook Ads, sachez que vous dépensez déjà 20 fois votre bénéfice. Donc, vous devez avoir au moins 20 ventes mensuelles rien que pour couvrir le budget des annonces. Après, il y a des particularités qui peuvent faire varier ce schéma mais le principe est le même.

Pour le cas de notre ami Vincent, s'il vend son guide à 9 euros et qu'il estime que sa marge est d'environ 5 euros après déduction des frais bancaires et des charges d'hébergement du site web et d'achat du nom de domaine, cela veut dire qu'il doit avoir 20 ventes mensuelles pour couvrir un budget Facebook Ads de 100 euros.

On sait bien qu'aucun utilisateur qui clique sur son annonce va procéder directement à l'achat. Donc Vincent a mis un guide sur le choix d'une bague de mariage comme appât, afin de capter les adresses mails de personnes intéressées par le thème du mariage, afin de constituer son trafic personnel.

En partant du taux standard de conversion qui tourne autour de 2%, cela veut dire que Vincent doit générer au moins 20/0,02....soit 1 000 visiteurs sur son trafic personnel pour espérer avoir un retour sur investissement.

S'il dépense 100 euros mensuels à Facebook Ads pour son guide et ne se retrouve pas avec au moins 1 000 adresses mails, il est le perdant dans l'affaire.

Voilà comment vous devez opérer à Facebook Ads. Il ne suffit pas de cibler une audience, créer l'annonce et faire le budget pour croire qu'on a fait une bonne affaire.

Il faut évaluer les résultats de chaque campagne publicitaire et tirer les enseignements pour s'améliorer. Si une campagne ne vous permet pas d'atteindre vos objectifs, il faut comprendre pourquoi.

Ne faites pas comme certains web entrepreneurs qui se contentent de publier les annonces. Lorsque cela ne donne pas, ils ne prennent même pas la peine de se demander si le problème ne vient pas de leur ciblage d'audience, ou de leur type d'annonce ou autre.

Dès que cela ne donne pas, ils changent de plateforme et vont à Google, après Twitter, puis Linkedin et à la fin Instagram. Au final, ils n'ont enrichi que ces plateformes au détriment de leur business. Lorsqu'ils vont entendre qu'une autre plateforme fait le buzz comme Snapchat, ce sera la même course  pour se retrouver à la fin à la même case départ.

Facebook Ads doit servir les intérêts de votre business.

On se retrouve au billet suivant pour aborder le Guide Complet de Twitter Ads (Publicités).

N'oubliez pas que ce billet fait partie d'une série qui comporte :

N'OUBLIEZ PAS :  nous avons aussi une palette de guides pour vous accompagner dans la mise en place de votre business en ligne :

  1. TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE, le livre fondateur de ce mouvement qui vous montre TOUT pour vous lancer,
  2. REVENU+, la version "cours vidéo" du livre,
  3. KAJABI+, pour tous ceux qui ont déjà un produit et souhaite juste avoir une solution technique pour vendre,
  4. BOUTIQUE+ pour ceux qui veulent lancer une boutique en ligne,
  5. SHOPIFY+ pour ceux qui exercent déjà un commerce physique et veulent ajouter un site web comme canal de vente,
  6. AMPLI+ si vous voulez juste partager vos idées, lancer un mouvement, une révolution ou assurer une présence en ligne,
  7. PODCAST+ pour ceux qui sont plus à l'aise devant le micro.

Si vous voulez vous même mettre en place votre site web, il y a des ressources gratuites que vous pouvez utiliser pour cela :

Si par contre, vous voulez tenter l'aventure, entreprendre sur le web sans passer par KAJABI ou PODIA, je vous conseille de lire :

Comme je le répète à tous les proentrepreneurs, Le réel pouvoir, c'est avoir plus d'options.

N'hésitez pas à vous lancer!