Lorsque vous terminez votre livre, votre cours et mettez en place votre site web, vous êtes soulagé d'avoir fait le plus difficile.

Mais LE PLUS DUR, C’EST L’APRES CRÉATION DU SITE

Pour être moins abstrait comme d'habitude, prenons le cas de notre ami Vincent. Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous connaissez déjà notre ami commun.

Vincent travaille dans une agence événementielle et s’occupe principalement de l’organisation des mariages depuis vingt (20) ans. Vincent organise de jolis mariages dans tout Paris pour le compte de l’agence. Il est bien connu de là et peut être même plus loin.

Mais une fois qu’il crée son site web et met en vente son guide d’organisation de mariages et son cours, n’importe quelle personne située à n’importe quel endroit du monde peut accéder ce site web, ce guide, ce cours…

Une personne située au Québec, à Toulouse ou Nice, au Luxembourg, à Tokyo et même à Washington peut donc accéder au site web de Vincent, et donc à son guide et son cours.

L’objectif de Vincent est clair : avoir plus d’acheteurs pour son guide et son cours….

De prime abord, Vincent se dit que s’il a des visiteurs, forcément ils verront son livre, son cours.

Une question se pose…Lorsque vous créez votre site web, il n’y a que vous qui connaissez l’adresse…

Si Vincent crée son site web avec un nom de domaine mariagedereves.fr, il est le seul à connaitre cette adresse… Bon, soyons gentil. Lui, ses proches, ses collègues et d’autres personnes qui l’ont appris par le bouche à oreille…

Où Vincent va-t-il trouver des visiteurs pour son site web ?

En réalité, il ne peut pas aller distribuer des tracts dans la rue pour annoncer l’ouverture de son site web sur le thème du mariage, il ne peut pas faire de pubs à la télé, insérer des encarts publicitaires dans les journaux…etc.

Le seul moyen pour Vincent est d’espérer qu’une personne fasse :

  • Une recherche sur le thème du mariage et accède à son site web…
  • Qu’une page de son site web ou une publication soit partagée dans les réseaux sociaux pour étendre la diffusion auprès de nombreuses personnes,

Sachez que sur Internet, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux sont les principaux viviers d’acquisition de visiteurs.

Où est LinkedIn Ads dans tout cela ? Après tout, c'est un guide sur LinkedIn Ads mais si vous n'avez pas de bonnes bases, vous n'allez pas saisir la différence entre les options publicitaires que vous offre LinkedIn Ads. Il faut comprendre la place de LinkedIn dans votre échiquier en tant que proentrepreneur.

Justement, LinkedIn vous offre la possibilité d'avoir des visiteurs pour votre site web.

Dans le jargon des proentrepreneurs, on dit que LinkedIn vous permet de drainer du trafic vers votre site web… c’est-à-dire attirer des visiteurs vers votre site web…

LE TRAFIC PAR LINKEDIN

LINKEDIN est un réseau social qui comptait fin 2016 près de 467 millions d’utilisateurs ou membres

Source : Statista

C’est un chiffre réjouissant compte tenu de la concurrence féroce que se livre les réseaux sociaux avec Facebook et WhatApps qui ne lâchent rien. Seulement, si on dépasse l’indicateur du nombre de membres pour tenir compte du nombre d’utilisateurs actifs, ceux qui s’emploient à consulter régulièrement le réseau LinkedIn ou à participer par des publications, le tableau apparaît plus que mitigé…avec juste près de 294 millions d’utilisateurs actifs sur plus de 470 millions d’utilisateurs.

Source : Statista

Néanmoins, LinkedIn semble détenir une valeur intrinsèque bien plus grande que les apparences puisque MICROSOFT a annoncé le 13 Juin 2016 avoir acquis LinkedIn pour une valeur de 26,2 milliards USD…Une valeur d’acquisition représentant près de dix (10) fois son chiffre d’affaires en 2015

Source : Statista

Comment comprendre cela ? Pour avoir un début de réponse, revenons à la base, à l’introduction qui est, somme tout, biaisée par les statistiques.

Mettre LinkedIn sur le même piédestal que Facebook ou WhatsApp puisqu’elles se réclament toutes “réseau social” est tiré par les cheveux. Bien qu’étant des réseaux sociaux, la cible n’est pas pareille.

LinkedIn a une identité propre : c’est un réseau professionnel, en clair c’est un réseau pour employés, employeurs, chercheurs d’emploi, indépendants et autres. C’est un réseau pour tous ceux qui sont immergés dans la vie active. C’est un réseau de connexion et d’échange entre professionnels et actifs.

On voit bien que LinkedIn a un objectif spécifique par rapport à d’autres réseaux sociaux qui est la carrière. Il est clair que les professionnels, les acteurs de la vie active sont ses cibles principales.

L’ouverture d’un compte à LinkedIn est accessible gratuitement et sans conditionnalités pour toute personne. Même si la cible visée est tout professionnel…comme l’indique la page d’inscription. Néanmoins, cela n’est pas une condition obligatoire.

Naturellement, au delà des professionnels, LinkedIn cible aussi les entreprises et les organisations professionnelles.

La mission de LINKEDIN étant de connecter tous les professionnels afin de les rendre plus productifs, sa stratégie porte sur trois axes :

  • Connecter et Informer ses membres professionnels,
  • Les aider à avancer leurs carrières,
  • Leur permettre de travailler plus efficacement.

Au delà de cela, elle permet aussi d'atteindre une cible "professionnelle" si vous êtes un annonceur.

LE TRAFIC PAYANT PAR LINKEDIN ADS : COMMENT CRÉER UNE PUBLICITÉ

Supposons que vous soyez consultant et que vous ayez un client qui vous contacte pour que vous l'aidiez à sortir du problème dans lequel il se trouve.

Comptable de profession, il a rédigé un livre très "technique" sur tout ce qui touche les normes IFRS, les normes internationales comptables.

Malgré que ce guide soit disponible depuis bientôt six (6) mois sur son site web, il a à peine une dizaine de ventes, plus de la moitié venant de connaissances et proches qui ont voulu "l'encourager". Il a bien acheté des mots-clés à Google et diffusé des annonces à Facebook pour booster les ventes mais rien n'a suivi... Il est dépité et se tourne vers vous.

Après analyse, vous estimez que son livre étant spécialisé et s'adressant à un public de professionnels, versés dans la comptabilité comme lui, il aurait été mieux qu'il fasse plutôt la publicité du côté de LinkedIn Ads...

Dans ce cas, comment créer une publicité portée pour ce public cible à LinkedIn Ads ?

Les objectifs publicitaires sont toujours les mêmes à savoir :

  • Assurer la promotion de vos produits aux "bonnes" personnes,
  • Diriger les personnes vers votre site web afin qu'elles puissent en apprendre plus ou acheter,
  • Trouver facilement des personnes qui peuvent être intéressées par vos produits ? des prospects,
  • Augmentez votre visibilité auprès de l’audience recherchée, créer le buzz autour de votre marque

Maintenant, pour atteindre cet objectif publicitaire, LinkedIn Ads vous permet de faire :

  • des contenus sponsorisés (Sponsored Content), format publicitaire utilisé pour amplifier la diffusion de votre contenu auprès des professionnels.
  • des messages ciblés sponsorisés (Sponsored Inmail), où vous envoyez des publicités personnalisées dans les boîtes aux lettres LinkedIn des personnes cibles.
  • des textes publicitaires (Text Ads), où le format publicitaire est un simple texte avec lien.

Pour être moins abstrait, reprenons le cas de notre ami comptable.

Son objectif est de diriger les personnes qui peuvent être intéressés par son livre vers son site web. Il peut choisir comme formats publicitaires aussi bien un contenu sponsorisé, un message sponsorisé ou un texte.

Supposons qu'il fasse le choisi du texte publicitaire, du "Text Ads" de LinkedIn Ads. Comment créer cette publicité ?

A la page d'accueil de LinkedIn Ads, cliquez sur "Créer une pub"...

Après le clic, vous vous retrouvez sur une page où vous pouvez créer un compte publicitaire. C'est utile parce que si vous êtes un consultant et que vous avez plusieurs clients à votre compte, vous pouvez créer un compte publicitaire par client...

Imaginons que je crée un compte pour ce comptable. En cliquant sur "Créer un compte", j'obtiens la fenêtre suivante, très facile à remplir.

Si c'était une entreprise et non un individu, vous seriez bien obligé de créer une page entreprise.

Mais ce n'est pas le cas ici. Continuons avec l'exemple de notre ami Comptable.

Le compte étant créé, il me faut naturellement créer une campagne et justement pour le faire, vous cliquez sur le bouton "Créer une campagne" :

A la suite,  LinkedIn Ads vous demande de faire le choix du format publicitaire...

La sélection faite, vous passez à la création de la campagne proprement dite avec les informations à remplir comme le nom de la campagne, ou la langue de l'audience. La langue est le premier élément de ciblage de l'audience...

A la suite, vous pouvez insérer le lien de destination lorsque la cible va cliquer sur votre annonce, ainsi que le titre, l'image ou l'accroche de l'annonce. Tout à côté, vous avez un aperçu...

A la suite, LinkedIn valide votre publicité mais vous propose de créer d'autres variantes...

En réalité, il est préférable de créer plusieurs variantes pour évaluer la performance de chacune d'elle. Celle qui aura enregistré le plus haut taux de clics sera retenu. Si par exemple vous voulez faire une pub sur 3 semaines, vous pouvez créer 3 variantes que vous évaluez pendant une semaine, chacune bénéficiant de 2 jours.  Celle qui marche le plus sera adoptée pour les 2 semaines restantes.

Mais pour le cas de cet exemple, je ne vais pas aller jusque là puisque j'illustre juste la procédure.

En cliquant pour la suite, je tombe maintenant sur la page la plus importante, la définition de l'audience.

Là, vous pouvez filtrer par zone géographique, par nom de l'entreprise, taille, poste, fonction, domaine d'études, années d'expérience et autres.

Vous n'êtes pas obligé de tout choisir.

Pour le cas de notre ami comptable, il peut choisir comme zone géographique "Europe"...

Et cibler les personnes qui exercent comme "comptables"...

Ce qui est intéressant dans cette affaire, c'est que LinkedIn Ads vous donne en temps réel, en fonction de votre ciblage, une estimation de l'audience potentielle où sera diffusée votre annonce...

J'aurai encore filtré plus par des critères comme le diplôme, le nombre d'années d'expérience, le secteur d'activité et bien plus mais je préfère en rester là.

Après, c'est l'enchère comme toujours, le choix du mode de facturation, par rapport à votre budget.

Pour le cas de notre ami comptable, à chaque fois qu'un professionnel va cliquer sur son annonce, le budget de cette annonce sera déduit d'un montant : le CPC (le coût par clic). C'est pour cela qu'il faut toujours définir un budget total pour éviter de se retrouver avec une ardoise salée...

La dernière étape est juste le résumé de votre annonce ainsi le paiement associé, pour confirmer effectivement la commande de votre campagne publicitaire.

Voilà ainsi terminé toute la procédure de création d'une publicité à LinkedIn Ads.

Ne vous laisser pas intimider par les fenêtres. La procédure sera toujours pareille, que ce soit pour les contenus ou les messages sponsorisés :

  • choix de l'objectif publicitaire,
  • choix du format publicitaire,
  • création de l'annonce,
  • définition de la cible,
  • allocation du budget de l'annonce.

C'est aussi que cela. C'est le même modèle, que ce soit les publicités à Google, Facebook ou Twitter.

J'aimerai insister que vous ne devez pas oublier que l'objectif de tout cela est de drainer du trafic, d'avoir des visiteurs pour votre site web.

Le plus important est d'atteindre les objectifs fixés pour votre campagne publicitaire.

Si notre ami comptable fait la publicité à LinkedIn et qu'à la fin, il obtient 10 000 visites mensuelles en un mois mais AUCUNE VENTE, que ce soit pour son livre sur les normes comptables, c'est exactement comme mettre de l'eau dans un panier versé. C'est de l'argent jeté par les fenêtres.

Et c'est ce qui risque de vous arriver, si vous ne prêtez pas attention à ce que j'ai abordé dans mon article "99% des WEB ENTREPRENEURS échouent à cause d'UNE SEULE CHOSE".

L’achat se fait rarement au premier contact…

Il y a toujours des questions, des doutes, des interrogations et même des inquiétudes qui empêchent un visiteur même intéressé de passer à l’achat…Et c’est tout à fait normal.

Si vous créez votre produit, il est normal qu’il doute car il ne vous connait pas.

Il est normal qu’il doute de votre produit car il ne sait pas si cela peut apporter une solution à ses problèmes. De plus, avec la fraude accrue sur Internet, vous attendez qu’il vous donne les numéros de sa carte bancaire ? Il est plus à l’aise à faire ses achats sur le site d’Amazon mais le vôtre…

Donc vos annonces à LinkedIn Ads ne vont pas générer au premier coup une vente. Comment contourner cela ?

LES TROIS TYPES DE TRAFIC : TRAFIC GRATUIT, TRAFIC PAYANT, TRAFIC PERSONNEL

Dans son livre "DotCom Secrets", Russell Brunson, l'un de mes mentors, précise qu'il y a trois types de trafic :

  • le trafic que vous contrôlez : c'est le trafic que vous générez par les annonces publicitaires, comme ce que nous venons de voir avec LinkedIn Ads . Vous définissez un budget, une audience et vous créez votre annonce. C'est le trafic payant.
  • le trafic que vous ne contrôlez pas : c'est le trafic que vous attendez passivement. Cela peut venir de LinkedIn, Google, Facebook, Twitter ou autres. Vous n'avez aucune mise là dessus. Un utilisateur peut faire une recherche sur un thème et à force de cliquer de lien en lien, se retrouver sur votre site web. C'est le trafic gratuit.
  • le trafic qui vous appartient : ce sont les personnes intéressées soit par votre produit, soit le thème abordé dans le site web. C'est le trafic personnel.

Lorsque vous créez votre site web, vous allez recevoir des visiteurs qui ont des INTENTIONS, des OBJECTIFS divers et vous ne pouvez pas être magicien pour savoir que sur 100 visiteurs reçus, 90 ou 70 ou 40 sont intéressés par le thème du site.

COMMENT SAVOIR ? COMMENT FILTRER ?

COMMENT FILTRER LES VISITEURS POUR N’OBTENIR QUE LES VISITEURS INTÉRESSÉS ?

Il faut juste poser un PIÈGE, un APPÂT sur votre site web qui vous permettra de RÉVÉLER LES INTENTIONS du visiteur. À

Pour le cas du proentrepreneur, le MEILLEUR APPÂT est de proposer un CONTENU GRATUIT.

C’est la raison pour laquelle vous verrez dans nombre de sites de web entrepreneurs un livre gratuit, le plus souvent un document PDF, un rapport, un guide, une checklist, une vidéo de formation...etc.

L'APPÂT est proposé en échange de l’ADRESSE MAIL du visiteur.

Pourquoi demander l’adresse mail du visiteur ? Pour une raison simple : VOUS DEVEZ AVOIR UNE LISTE DE TOUS LES VISITEURS QUI ONT TÉLÉCHARGÉ VOTRE APPÂT.

Le pari est clair : SI LE VISITEUR est INTÉRESSÉ par l'APPÂT au point de DONNER son ADRESSE MAIL PERSONNELLE, alors c’est un VISITEUR INTÉRESSÉ.

Par ricochet donc, VOUS AVEZ AINSI UNE LISTE D'ADRESSES MAIL DES VISITEURS INTÉRESSÉS.

Ainsi, le but est de partir des trafics gratuit et payant, de filtrer ce trafic à partir de votre appât pour obtenir votre liste de visiteurs intéressés, votre trafic personnel.

L’adresse mail n’est qu’un canal de contact, un canal de communication avec votre trafic personnel, vos visiteurs intéressés, comme le site web était un canal pour vos visiteurs.

Si vous dépensez de l'argent à LinkedIn Ads et qu'à la fin, vous n'avez rien dans votre trafic personnel, vous êtes le dindon de la farce.

POUR FINIR : LINKEDIN ADS POUR VOTRE TRAFIC PERSONNEL

Je le répète : Si vous dépensez de l'argent à LinkedIn Ads  et qu'à la fin, vous n'avez rien dans votre trafic personnel, vous êtes le dindon de la farce.

Conséquemment, lors de la création de votre annonce, le lien de destination lorsque l'internaute clique sur votre annonce doit se diriger vers une page spéciale où se trouve votre appât.

Monter une telle page ne pose pas un problème avec PODIA ou KAJABI.

Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de lire ce blog, vous pouvez consulter :

Si vous dépensez vos sous pour les annonces LinkedIn et qu'à la fin, vous avez une liste d'adresses mail de 2 000 personnes qui ont téléchargé votre appât, vous avez déjà un excellent retour sur investissement.

Après, vous pouvez vous employer à communiquer avec ces personnes intéressées par ce que vous faîtes pour lever leurs doutes, inquiétudes et peurs, pour enfin vendre vos produits.

C'est une règle immuable, qui ne s'applique pas seulement aux proentrepreneurs mais à toutes les entreprises : vos revenus doivent toujours être largement supérieurs aux "coûts d'acquisition" des clients.

Si votre produit coûte 50 euros et que votre marge bénéficiaire est de 5 euros, si vous dépensez 100 euros par mois pour vos annonces à LinkedIn Ads , sachez que vous dépensez déjà 20 fois votre bénéfice. Donc, vous devez avoir au moins 20 ventes mensuelles rien que pour couvrir le budget des annonces. Après, il y a des particularités qui peuvent faire varier ce schéma mais le principe est le même.

Pour le cas de notre ami Vincent, s'il vend son guide à 9 euros et qu'il estime que sa marge est d'environ 5 euros après déduction des frais bancaires et des charges d'hébergement du site web et d'achat du nom de domaine, cela veut dire qu'il doit avoir 20 ventes mensuelles pour couvrir un budget LinkedIn Ads de 100 euros.

On sait bien qu'aucun utilisateur qui clique sur son annonce va procéder directement à l'achat. Donc Vincent a mis un guide sur le choix d'une bague de mariage comme appât, afin de capter les adresses mails de personnes intéressées par le thème du mariage, afin de constituer son trafic personnel.

En partant du taux standard de conversion qui tourne autour de 2%, cela veut dire que Vincent doit générer au moins 20/0,02....soit 1 000 visiteurs sur son trafic personnel pour espérer avoir un retour sur investissement.

S'il dépense 100 euros mensuels à LinkedIn Ads pour son guide et ne se retrouve pas avec au moins 1 000 adresses mails, il est le perdant dans l'affaire.

Voilà comment vous devez opérer à LinkedIn Ads. Il ne suffit pas de cibler une audience, créer l'annonce et faire le budget pour croire qu'on a fait une bonne affaire.

Il faut évaluer les résultats de chaque campagne publicitaire et tirer les enseignements pour s'améliorer. Si une campagne ne vous permet pas d'atteindre vos objectifs, il faut comprendre pourquoi.

Ne faites pas comme certains web entrepreneurs qui se contentent de publier les annonces. Lorsque cela ne donne pas, ils prennent même pas la peine de se demander si le problème ne vient pas de leur ciblage d'audience, ou de leur type d'annonce ou autre.

Dès que cela ne donne pas, ils changent de plateforme et vont à Google, après Twitter, puis Linkedin et à la fin Instagram. Au final, ils n'ont enrichi que ces plateformes au détriment de leur business. Lorsqu'ils vont entendre qu'une autre plateforme fait le buzz comme Snapchat, ce sera la même course pour une annonce pour se retrouver à la fin à la même case départ.

LinkedIn Ads doit servir les intérêts de votre business.

On se retrouve au billet suivant pour aborder Le Guide Complet de Instagram Ads (Publicités).

N'oubliez pas que ce billet fait partie d'une série qui comporte :

N'OUBLIEZ PAS :  nous avons aussi une palette de guides pour vous accompagner dans la mise en place de votre business en ligne :

  1. TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE, le livre fondateur de ce mouvement qui vous montre TOUT pour vous lancer,
  2. REVENU+, la version "cours vidéo" du livre,
  3. KAJABI+, pour tous ceux qui ont déjà un produit et souhaite juste avoir une solution technique pour vendre,
  4. BOUTIQUE+ pour ceux qui veulent lancer une boutique en ligne,
  5. SHOPIFY+ pour ceux qui exercent déjà un commerce physique et veulent ajouter un site web comme canal de vente,
  6. AMPLI+ si vous voulez juste partager vos idées, lancer un mouvement, une révolution ou assurer une présence en ligne,
  7. PODCAST+ pour ceux qui sont plus à l'aise devant le micro.

Si vous voulez vous même mettre en place votre site web, il y a des ressources gratuites que vous pouvez utiliser pour cela :

Si par contre, vous voulez tenter l'aventure, entreprendre sur le web sans passer par KAJABI ou PODIA, je vous conseille de lire :

Comme je le répète à tous les proentrepreneurs, Le réel pouvoir, c'est avoir plus d'options.

N'hésitez pas à vous lancer!