Ce qui décourage une grande partie de ceux qui veulent entreprendre sur Internet, c'est le volet technique, qui leur semble trop compliqué et surtout qui leur inspire une peur non justifiée.

Les mêmes questions reviennent : comment créer un site internet, comment mettre mon produit en ligne, mon livre en ligne, mon cours en ligne, ...etc.

Les plus motivés vont faire une recherche à Google... Ils veulent bien une ressource pour les accompagner dans la mise en place de leur site internet.  Et des ressources, il y en a mais avec une particularité que vous allez observer : on vous recommande non seulement de monter votre site sous Wordpress mais surtout d'héberger ce site chez tel hébergeur.

Ce que les concepteurs de ces ressources ne vous disent pas, c'est que leur insistance à vous recommander tel hébergeur masque des intérêts sonnants et trébuchants. A chaque vente d'une formule d'hébergement qui passerai par un lien sur leur site, ils toucheront une commission.

Prenons un exemple comme BlueHost qui est abondamment recommandé par plusieurs web entrepreneurs. En réalité, c'est la commission alléchante de 65 US dollars pour chaque recommandation concluante qui est visée...

Même l'hébergeur de mon site web personnel dpetga, Siteground, a un programme de rémunération très alléchant...

Je n'ai aucun problème avec la recommandation, ni avec Wordpress. La recommandation est une source de revenu bien établie sur Internet. De même, Wordpress est un système de gestion de contenus qui n'a plus rien à prouver.  

Alors, vous allez vous demander pourquoi je ne recommande pas Wordpress à mes amis proentrepreneurs. J'aurai bien pu me cantonner à recommander Wordpress et surtout un hébergeur qui permet de l'installer en un clic pour empocher aussi mon magot. Mais ce serai jouer "court" alors que j'ai des ambitions à long terme pour ce projet "proentrepreneur".

Pourquoi je ne recommande pas Wordpress ?

Supposons que nous ayons un ami commun qui s'appelle Vincent, ami qui veut entreprendre sur Internet. Il a rédigé un guide sur l'organisation des mariages qu'il souhaite proposer à tous ceux qui sont prêts à s'engager.

Avec ses vingt (20) années d'expérience en tant qu'organisateur de mariages, il est sûr qu'il dispose d'un guide de qualité. Ce guide, pour le moment, trône dans le disque dur de son iMac et il se dit bien qu'il lui faut un site internet pour mettre cela à la disposition de tous ceux qui peuvent s'y intéressés.

Ce à quoi notre ami Vincent pense, c'est de disposer d'une solution qui lui permettra :

  • d'avoir un site web,
  • d'ajouter son guide,
  • de gérer les paiements lorsqu’une vente intervient et reverser l’argent dans son compte…

Si Vincent suit les recommandations intéressées glanées après une recherche à Google, il se dirigera forcément vers un hébergeur qui, après paiement de la formule de base qui varie entre 3 et 5 euros par mois, lui offrira  :

  • un nom de domaine : ce sera l’adresse de son site web.
  • un hébergement : l'assurance de la disponibilité permanente de son site web, 24/24, 7/7.
  • un éditeur de contenu : c’est justement Wordpress qui permettra de créer, modifier, supprimer ou publier le contenu du site web,
  • un thème graphique : qui est la présentation du site web, l’apparence, un peu comme la façade d’une boutique,
  • un certificat de chiffrement pour sécuriser les données et les transactions sur son site web.

Vincent va monter son site web en une heure de temps et tout content, il va passer aux tests. Il va taper à l'adresse de son navigateur  "www.vincentpromariage.fr"  et il verra apparaître la page d'accueil de son site web. Il se dira qu'il a accompli un grand pas.

Il s'empressera de barrer ce point dans sa liste de tâches :

  • d'avoir un site web,
  • d'ajouter son guide,
  • de gérer les paiements

Il lui faut maintenant ajouter son guide et gérer les paiements. Sauf que Wordpress gère nativement la création, l'édition, la suppression et la publication du contenu de votre site web, pas les ventes et les paiements.

Conséquemment, il va vous falloir autre chose pour gérer ces deux points et à ce propos, la communauté de développeurs conçoit ce qu'on appelle des "plugins", des extensions qui sont des briques qui viennent se greffer à Wordpress. Et grâce à ces extensions, Wordpress prend en charge des fonctionnalités qu'elle ne gère pas nativement.

Pour l'ajout de la fonction "vente" et "paiement", notre ami Vincent peut avoir recours à une extension comme Selz ou Gumroad...

En ajoutant cette extension, il peut donc permettre à son site web de gérer les opérations de vente et d'encaissement liées à son guide. Mais ce n'est pas gratuit...

Détrompez vous si vous vous fiez à la formule gratuite. Cette formule gratuite vous sert juste à tester la solution. Si les transactions sont récurrentes, vous serez obligé de passer à la formule "Lite" qui offre le "SSL certificate", qui garantit la sécurité des transactions.

Aucun acheteur avisé ne peut taper les numéros de sa carte bancaire sans la présence de ce certificat. De plus, quelque soit la formule, vous allez laisser au moins 5% du prix de vente au titre de frais de transaction et de traitement.

Mais en réalité, ce n'est pas cela qui m'amène à ne pas recommander Wordpress pour les proentrepreneurs. C'est le fait qu'à chaque nouvelle fonction voulue, il faudra recherche une extension.

S'il faut personnaliser le site, une extension, la sauvegarde, une extension, la gestion de la sécurité, une extension, capturer les adresses mails, une extension.

Et le plus grave dans tout cela, il va falloir non seulement l'intégrer mais apprendre à l'utiliser et surtout le personnaliser. Sans compter que tous ne sont pas gratuits.

Le temps est la ressource qui manque le plus à mes amis proentrepreneurs. Alors, la question est simple : qu'est ce que je recommande alors ?

Ce que je recommande donc aux proentrepreneurs

Pour ceux qui ont pris la peine de lire mon livre "TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE", ou souscrit à mon cours REVENU+, ils savent que la solution choisie doit non seulement leur permettre :

  • d'avoir un site web,
  • d'ajouter votre livre,
  • d'ajouter votre cours,
  • de gérer les paiements lorsqu’une vente intervient et reverser l’argent dans votre compte bancaire…

Mais aussi de gérer :

  • Le trafic,
  • La conversion,
  • Et la monétisation…

Lorsqu’on parle de site web, vous devez :

  • Avoir un nom de domaine : ce sera l’adresse de votre site web.
  • Trouver un hébergeur : c’est lui qui hébergera votre site web et permettra qu’il soit disponible 24/24, 7/7.
  • Avoir un éditeur de contenu : c’est ce qui vous permettra de créer, modifier, supprimer ou publier le contenu du site web,
  • Disposer d’un thème graphique : qui est la présentation de votre site web, l’apparence, un peu comme la façade d’une boutique,
  • Intégrer un certificat de chiffrement pour sécuriser les données et les transactions sur votre site web.

Sauf qu’il faut noter que la plupart des hébergeurs vous offrent tout cela. Lorsque vous payez leur abonnement mensuel, vous avez un package de services qui regroupe tout cela.

Pour le trafic, il s’agit de :

  • Gérer le trafic gratuit;
  • Gérer le trafic payant.

La solution doit permettre aux moteurs de recherche, particulièrement Google qui est dominant, d’indexer facilement votre site web et vos publications. Le trafic payant ne pose pas de problème car ce n’est pas à votre niveau. Vous placez une annonce sur une autre plateforme avec un lien de direction vers votre site web.

Pour la conversion, la solution doit vous permettre :

  • De capturer les adresses mails des visiteurs intéressés, à partir de l’appât, le contenu gratuit que vous proposez,
  • D’engager la communication avec ces visiteurs intéressés pour leur convaincre d’acquérir votre livre et/ou votre cours, par le tunnel de communication,
  • De monter rapidement une page de vente pour votre livre et votre cours, afin de permettre aux visiteurs intéressés d’engager le paiement s’ils ont pris la décision d’achat.

La monétisation implique que la solution puisse vous permettre :

  • De monter le cours, car il y a des ressources vidéo qu’il faut gérer,
  • D’avoir une relation client avec tous ceux qui ont acquis soit votre cours, soit votre livre. C’est aussi important car vous ne pouvez pas, une fois qu’ils ont acquis le produit, les jeter aux oubliettes. S’il y a une mise à jour de votre contenu ou une publication importante, il faut les informer. De même, s’ils sont butés sur un point, prêtez l’oreille à leurs plaintes est la moindre des choses.
  • De mesurer le trafic et la conversion, car cela ne sert à rien de vous battre autant sans savoir où ça marche, où ça cloche.  Si vous avez du trafic mais pas de conversion, ça veut dire que soit votre appât n’est pas bon, soit votre livre n’est pas bon, soit vous drainez du trafic qui ne correspond pas à votre cible… En fait, ce sont des hypothèses que vous allez dresser et faire les modifications correspondantes. Si ça ne marche pas, vous passer à d’autres hypothèses. Le seul moyen de savoir si votre approche est bonne est d’avoir les chiffres. C’est très important la mesure.

L’une des lourdeurs qui empêchent plusieurs employés avec des connaissances, des savoirs, de l’expertise de se lancer est la multiplicité des solutions qu’il faut appréhender pour y arriver.

Si vous optez pour Wordpress comme le recommande la majorité des formations, voilà ce qu’un proentrepreneur doit ingurgiter :

C’est tout le travail à abattre pour avoir les bases sur toutes ces plateformes qui empêchent nombre d’employés à se lancer…surtout quand on sait que le temps est une ressource très rare pour eux.

Sans compter qu’à l’exception de Google Analytics & Wordpress, chaque plateforme vous applique un tarif mensuel pour bénéficier pleinement de la solution, SUMO à 30 $ par mois, c’est vrai qu’ils ont une option gratuite mais limitée à 250 abonnés, ça peut faire l’affaire de certains proentrepreneurs mais si votre site web évolue…attendez vous à cela, CONVERKIT est à 29 $ par mois, LEADPAGES à 37 $ par mois, TEACHABLE à 39 $ par mois… C’est vrai que si vous réglez en annuel, vous pouvez bénéficier de réductions de l’ordre de 20%... Cela vous revient à près de 135 $ mensuel hors hébergement….

Près de 120 euros à débourser chaque mois, sans compter le temps qu’il faut prendre pour maîtriser l’utilisation de ces plateformes. C’est trop demander aux proentrepreneurs avec le temps qui est la ressource qui manque le plus.

Mais ce temps est révolu…

Deux solutions actuelles existent pour vous proentrepreneurs : PODIA et KAJABI. Ce sont les meilleures à l’heure actuelle pour vous accompagner à monter votre site web, ajouter votre livre, votre cours et surtout recueillir les paiements et les reverser dans votre compte sans retenues.

Je l'illustre avec une image tirée du livre "TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE" :

Ce sont les deux solutions que je vous recommande. Vous voulez connaître mon choix ? Eh bien, j’ai choisi KAJABI mais c’est mon choix. PODIA n’est pas inférieure à KAJABI.

D’ailleurs, PODIA est même trois fois moins cher que KAJABI. Pour un début, je vous recommande de passer par PODIA car cela vous permet de vous lancer dans l’aventure sans mettre en danger votre bourse. KAJABI est un peu plus complexe en offrant plus de personnalisation et c'est utile lorsque votre business est mature avec des clients sûrs et des revenus permanents. Pour un début, il vaut mieux s'orienter à PODIA.

PODIA est la solution TOUT-en-UN qui vous permet au sein d'une même plateforme d'effectuer toutes vos opérations en quelques clics. Un nouveau livre ? Vous l'ajoutez en quelques secondes. Un nouveau cours ? Pareil.

Nous allons donc voir dans le prochain article comment notre ami Vincent peut mettre son site internet et guide en ligne en UNE HEURE grâce à PODIA.

En plus de cet article sur PODIA, si vous voulez aussi jeter un coup d’œil aux capacités de  KAJABI, CLIQUEZ ICI.

N'oubliez pas que le livre "TOUT A GAGNER, RIEN A PERDRE" et le cours REVENU+ sont déjà disponibles pour vous aider à devenir web entrepreneurs et ainsi créer une autre source de revenu. Créer plusieurs sources de revenu est la meilleure voie vers l'indépendance financière.

L'article sur comment créer son business en ligne en UNE HEURE avec PODIA est disponible ICI.